LE BAL DE MADAME B
EST UN SITE ARTISTIQUE
QUI VOUS PROPOSE
DE DÉMASQUER…

DES ŒUVRES TEXTILES,
UNIQUES ET VINTAGES,
EN LIGNE OU À L’ATELIER
DE STRASBOURG

Le bal de madame b, est un site artistique qui vous propose de démasquer…

 

des œuvres textiles, uniques et vintages, en ligne ou à l’atelier de Strasbourg

Tel un passeur de mémoire, je chine aux quatre coins de l’Europe pour créer des pièces d’exception que l’on transmet, que l’on exhibe, qui perpétuent l’idée même du trousseau de famille avec une valeur ajoutée de collage, d’impression, et de broderie moderne.

Exposez de l’art-mode à vocation narrative, séduisante, émotionnelle, précieuse et patrimoniale dans votre appartement…

Le bal de madame b, est un site artistique qui vous propose de démasquer…

 

des œuvres textiles, uniques et vintages, en ligne ou à l’atelier de Strasbourg

Tel un passeur de mémoire, je chine aux quatre coins de l’Europe pour créer des pièces d’exception que l’on transmet, que l’on exhibe, qui perpétuent l’idée même du trousseau de famille avec une valeur ajoutée de collage, d’impression, et de broderie moderne.

Exposez de l’art-mode à vocation narrative, séduisante, émotionnelle, précieuse et patrimoniale dans votre appartement…

Brodeuse de mode,
chineuse de précieux

Telle une passeuse de mémoire de notre patrimoine collectif, le travail de Nathalie Berizzi-Graux commence à l’instant même où elle se met à chiner des matières premières nobles, anciennes et naturelles, perles, fils et paillettes, pour en raconter des histoires immuables, et en faire des créations que l’on transmet et qui perpétuent le symbole même du trousseau de famille…

Brodeuse de mode,
chineuse de précieux

Telle une passeuse de mémoire de notre patrimoine collectif, le travail de Nathalie Berizzi-Graux commence à l’instant même où elle se met à chiner des matières premières nobles, anciennes et naturelles, perles, fils et paillettes, pour en raconter des histoires immuables, et en faire des créations que l’on transmet et qui perpétuent le symbole même du trousseau de famille…

Le bal de madame b

 

Chiner des histoires particulières, des vêtements de nuit ou du linge de lit, refuge de l’intimité ayant servi à faire naître, à se vêtir, ou à mourir. Chemises ou draps, portés à même le corps, voués à disparaître avec la personne qui en a eu usage… Toiles ordinaires, ils reflétaient la richesse des familles, à usage domestique, trousseaux de religieuses, des gens les moins fortunés, des campagnes de France, humbles et modestes, qui, de génération en génération, pudiques et anonymes, se sont transmis et partagés ces habits austères, solides, mais précieux.
Il s’agit réellement d’un hommage rendu, d’un engagement pris avec ces matériaux trouvés, qui constituent le ciment qui nous lie à nos ancêtres, rares et précieux, ils sont une création mémorielle responsable. Sauver de l’oubli et transmettre ces textiles et l’histoire de ce processus.

Le bal de madame b

 

Chiner des histoires particulières, des vêtements de nuit ou du linge de lit, refuge de l’intimité ayant servi à faire naître, à se vêtir, ou à mourir. Chemises ou draps, portés à même le corps, voués à disparaître avec la personne qui en a eu usage… Toiles ordinaires, ils reflétaient la richesse des familles, à usage domestique, trousseaux de religieuses, des gens les moins fortunés, des campagnes de France, humbles et modestes, qui, de génération en génération, pudiques et anonymes, se sont transmis et partagés ces habits austères, solides, mais précieux.
Il s’agit réellement d’un hommage rendu, d’un engagement pris avec ces matériaux trouvés, qui constituent le ciment qui nous lie à nos ancêtres, rares et précieux, ils sont une création mémorielle responsable. Sauver de l’oubli et transmettre ces textiles et l’histoire de ce processus.

 collages papier,
impression à l’encre,
broderie main

 

Le processus de réalisation est long et aléatoire. Il dépend essentiellement du butin, de la source première, des matériaux trouvés imparfaits et uniques, de la matière, du tissage et finition particulière et irrégulière, traces, tâches, de leur réaction à l’eau, à la pression de l’encre et poids des passementeries anciennes, qui y seront appliquées et à la part de hasard à laquelle
le BAL DE MADAME B tient absolument.
Le savoir-faire de ses petits points de broderie folle s’agencent pour obtenir un décalage moderne par le fil et perpétuent ceux déjà cousus, traces du passé. Célébrer ces toiles simples par l’ornement. Apparaissent des personnages romanesques, dandy, héros, héroïnes androgynes et théâtraux, issus des collages de MADAME B, un rien venimeux, les yeux dans les yeux, tels que nous rêverions peut-être de l’être, la nécessité de cultiver un monde à soi,
l’extra-ordinaire.

La sensibilité comme puissant moteur d’inspiration, pour passer d’un monde à l’autre, le passé et l’avenir se mêlent, dans une atmosphère d’artifices à la mode chimérique. Ces réalisations constituent le prolongement d’une garde-robe raffinée et sophistiquée, rêvée, pour mener le bal. Accrocher une de ces toiles, déclenche un sentiment précieux, exhiber une présence fantasmagorique, à huis clos, sublime le quotidien. Conserver vivant un éternel sentiment d’émerveillement et d’émotion.

collages papier,
impression à l’encre,
broderie main

 

Le processus de réalisation est long et aléatoire. Il dépend essentiellement du butin, de la source première, des matériaux trouvés imparfaits et uniques, de la matière, du tissage et finition particulière et irrégulière, traces, tâches, de leur réaction à l’eau, à la pression de l’encre et poids des passementeries anciennes, qui y seront appliquées et à la part de hasard à laquelle le BAL DE MADAME B tient absolument.
Le savoir-faire de ses petits points de broderie folle s’agencent pour obtenir un décalage moderne par le fil et perpétuent ceux déjà cousus, traces du passé. Célébrer ces toiles simples par l’ornement. Apparaissent des personnages romanesques, dandy, héros, héroïnes androgynes et théâtraux, issus des collages de MADAME B, un rien venimeux, les yeux dans les yeux, tels que nous rêverions peut-être de l’être, la nécessité de
cultiver un monde à soi, l’extra-ordinaire.

La sensibilité comme puissant moteur d’inspiration, pour passer d’un monde à l’autre, le passé et l’avenir se mêlent, dans une atmosphère d’artifices à la mode chimérique. Ces réalisations constituent le prolongement d’une garde-robe raffinée et sophistiquée, rêvée, pour mener le bal. Accrocher une de ces toiles, déclenche un sentiment précieux, exhiber une présence fantasmagorique, à huis clos, sublime le quotidien. Conserver vivant un éternel sentiment d’émerveillement et d’émotion.